Gel du 7 au 8 avril : déclaration de calamité agricole

Gel du 7 au 8 avril : déclaration de calamité agricole

L’épisode de gel du 7 au 8 avril a été très important sur l’ensemble du département et a affecté la quasi totalité des productions agricoles. La municipalité souhaite apporter tout son soutien aux viticulteurs et agriculteurs et reste à leur disposition et à leur écoute.

La DDTM34 nous a envoyé la marche à suivre afin de recenser l’ensemble des dégâts :

« un questionnaire a été mis en ligne par la chambre d’agriculture de l’Hérault :http://x8mx4.mjt.lu/nl2/x8mx4/7rp.html?m=AMIAAJyosUQAAABKwCwAAAROVnEAAAAAhdQAAF24ABeQ-ABgcA-vy2elLvLJTG-otaunahUoRAAXGzM&b=0fb3565e&e=3cdfc7ff&x=fNk34p7x3oIB5pCHwbtKplzDVEmREEYE6P0OiTLGB-Bv41XIcDHXBsydRTgwPhB8

Il est essentiel que tous les agriculteurs sinistrés y apportent leur contribution. Ce recensement permettra le déclenchement des mesures d’aides (exonération de la TFNB, prise en charge partielle des cotisations sociales…).

Par ailleurs, une procédure de reconnaissance pour les calamités agricoles est également mise en œuvre. Elle vise à prendre en compte les pertes de fonds sur la vigne (pieds gelés qui doivent être remplacés) et la perte de récolte en arboriculture.

Il est à noter que la vigne est une production assurable. Aussi, la perte de récolte en viticulture ne bénéficie plus des aides des calamités agricoles.

La commune n’a pas de démarche particulière à entreprendre pour être reconnue sinistrée au titre des calamités agricoles. Ce sont les données de Météo France qui détermineront automatiquement le classement des communes concernées.« 

Si nous avons plus d’informations nous ne manquerons pas de vous les communiquer.